Balade des vallées vertes

Très belle balade à effectuer à bicyclette ou en voiture...

vv.jpg Environ 18,5 km à parcourir, quelle que soit la saison, pour découvrir des sites pleins de calme et de sérénité dans 3 vallées.

 Prendre le départ place de la mairie : stationnement des voitures et point d’eau pour remplir les gourdes avant de partir.
Face à celle-ci, tournez  à gauche pour descendre la grand-rue du village ; sur votre droite vous aurez l’église et le porche de la Prévôté que vous pourrez découvrir à  votre retour. 

 Prenez la petite ruelle sur votre gauche ; dès en entrant dans celle-ci, vous pourrez voir à gauche une tourelle d’angle datant du XVIème siècle.  Juste derrière ce bâtiment, se trouve une tour avec un escalier en colimaçon. Si vous regardez d’un peu plus près sur les bâtiments adjacents, vous  verrez la trace de gonds dans les pierres, car ici, autrefois, existait une porte de la ville, comme dans la rue d’en face.

En sortant de la rue, un peu plus loin sur votre gauche, vous découvrirez un oratoire contenant une statuette dédiée à Notre-Dame-de-Lourdes juste avant le plan  d’eau des Deneux ; continuez et, toujours à gauche, un magnifique lavoir fermé s'offre aux regards.

 Grimpez la petite côte à droite du portail en papillon pour vous engager sur la « route des bas » (ne cherchez pas, ceci est une appellation locale). Cette route, qui pourrait aussi s’appeler la route des moulins, très vallonnée, longe le ruisseau de la Manse qui, en période de grosses pluies, déborde rapidement et transforme la vallée en petite rivière. Tout le long de son cours, plusieurs moulins ont été construits du XVème au XVIIIème siècles, mais ils ne fonctionnent plus aujourd'hui. Continuez tranquillement votre route, en observant autour de vous, suivant la saison, la flore et la faune. Vous arriverez au Moulin des Roches (le seul rénové) sur votre droite, en haut de la petite côte, vous pourrez apercevoir le Bief.

Sur votre gauche, observez le pigeonnier et, un peu plus haut, vous pourrez apercevoir au travers des branches cette magnifique maison avec ses arcades « la Loge des Roches ». Continuez en direction du viaduc de Besnault, mais auparavant vous aurez observé sur votre gauche les côteaux des roches, maisons troglodytiques jusqu’au fond de la vallée derrière l’étang, puis sur votre droite le château-hôtel de Brou datant de 1475. Passé le viaduc, arrivée au carrefour de la croix de Mareille et de l’éperon rocheux préhistorique des deux Manses, prenez à gauche pour découvrir la vallée de Souvres.

Cette nouvelle vallée, plus étroite, est très ombragée et paisible en été. Vous y découvrirez de petits étangs peuplés de canards sauvages, des maisons troglodytiques ainsi que de magnifiques demeures avec des parcs respirant la fraîcheur. Arrivée à Pont-Goubault.

 Prenez à gauche puis aussitôt à droite pour l'écrin de verdure de la vallée de Courtineau. Prenez le temps de savourer. Plus loin, sur le bord de la route, la Fontaine Saint-Marc qui, dit-on, vous protège des roubles de la vue si l’on se passe de son eau sur les yeux. Elle était autrefois le départ de la procession pour le pèlerinage à Notre Dame de Lorette

Tout au fond de cette vallée, vous verrez bien sûr des maisons troglodytiques, le Moulin de « la Chaise » avec, à côté, un pont du  Moyen Age enjambant le ruisseau de Courtineau et aussi un lavoir aménagé (lavoir de Courtineau) pour  faire une petite pause ou pique-niquer (table et bancs). Aujourd’hui, plus de point de ravitaillement dans  cette vallée, mais il n’y a pas si longtemps elle possédait son café et son école.

Reprenez la route pour parvenir à Notre Dame de Lorette, point d’arrivée de votre circuit aller.
 Pour ceux qui font cette balade en voiture et qui veulent en rester là, vous pouvez continuer pour rejoindre la  RD 910 en direction de Tours (à gauche) ou de Ste Maure, Châtellerault (à droite) Attention, la sortie est dangereuse.

Pour les autres, faites demi-tour jusqu’à Pont-Goubault et prenez à droite. La pente est raide, vous pouvez mettre pied à terre, vous profiterez encore mieux du calme. A mi-pente, prenez à gauche en direction de Saint-Epain jusqu'au plateau.

 

 Vous êtes maintenant sur la"route des hauts". Après avoir passé la voie ferrée sur un pont, vous apercevez au fond à droite la  forêt domaniale de Montgoger.

Tout en continuant, vous découvrirez sur votre droite « la  Porte-Neuve », aujourd’hui propriété privée. Celle-ci était auparavant une des portes d’entrée dans le parc. Puis un peu plus loin  vous longerez celui-ci, reconnaissable avec ses hauts murs en pierres. Encore un petit raidillon et vous voilà dans le "le Bois- Doux", qui tient son nom, suivant la légende, du lieu de rendez-vous des amoureux du village.

 Maintenant, roue libre, nous voici de retour, en sortant du bois, découvrez le clocher en fond de vallée au milieu de la verdure, et un peu plus loin, sur votre gauche, le château de Savonneau (manoir du XIIIème siècle).

 

Prenez à droite pour rejoindre le plan d’eau, puis à gauche au bout de la haie, vous voici sur l’aire  des loisirs des Deneux, les canards vous attendent et pour peu que vous ayez quelques miettes à leur  offrir, ils s’approcheront rapidement de vous. Des tables sont à votre disposition pour un repos bien  mérité ainsi que des jeux pour les petits.

vue_sur_st_epain_du_calvaire.jpg

Pour rejoindre la place de la mairie, lieu de votre départ, (point d’eau et WC publics) les cyclistes peuvent prendre le petit pont sur la Manse et rejoindre celle-ci, les automobilistes suivront la route.